Interview : Sabrina Roubache, fondatrice de Gurkin Production

Fondatrice de Gurkin Production et de Gurkin Invest Films, Sabrina Roubache est une serial entrepreneure qui innove dans le domaine de la culture et une ambassadrice de sa ville, Marseille.
Elle partage avec l’Adie l’état d’esprit et les rencontres qui ont guidé son parcours d’entrepreneure.






Vous êtes vous-même entrepreneure dans l’industrie culturelle – Quel a été le déclic pour oser vous lancer ?
Je travaille depuis plus de vingt ans dans la production. J’ai un parcours assez classique de stagiaire de production à productrice déléguée. J’ai toujours su qu’un jour je produirai mes propres projets. J’ai pris le temps d’apprendre patiemment mon métier, je suis une femme pressée mais pas précipitée !

Vous n’en seriez pas là si vous n’aviez pas fait quelle rencontre?
Akhenaton et Dan Franck sans discuter.

« Quand on n’a rien à perdre, on ne doit pas hésiter une seconde… »

Sabrina Roubache
Fondatrice de Gurkin Production

Quelle est votre plus grande fierté ?
Ma fille ! Dans ma vie ma priorité c’est ma famille. Je sais que certaines n’osent pas le dire car ça pourrait passer pour une faiblesse alors que c’est exactement le contraire quelle que soit la priorité : son chat, son chien, ses amis, heureusement qu’il y a d’autres sources de bonheur que le business !

Quelle est la place des femmes dans l’entrepreneuriat à Marseille?
À mon sens pas énorme alors que les femmes ont des capacités infinies,  une abnégation et une pugnacité incroyable… mais je ne suis pas pour la victimisation des femmes. Je suis pour un discours tel que « c’est difficile, ok, mais pas le droit de baisser les bras » et je pense qu’il faut arrêter de mener des combats déjà gagnés par d’autres femmes exceptionnelles ! Menons les combats d’avenir : l’égalité salariale, l’accès aux gros financements, la charge mentale !
Aussi de manière assez simple on ne croit pas qu’une femme puisse avoir de bien meilleures idées que les hommes. Une femme précurseur est d’abord une hystérique alors qu’un homme c’est d’emblée un génie … Je le constate tous les jours dans mon secteur.
Quand une femme est multi-tâche c’est une agitée alors qu’un homme est surhomme !
C’est très drôle ! Les hommes doivent aussi se rendre compte que tout ou grande partie de la vie de famille repose sur les femmes. Alors je les invite à faire une journée dans la peau d’une femme… ça serait très très marrant !
Mais je reste persuadée que la pire des discriminations est celle de l’origine sociale…

Que diriez-vous aux femmes qui, aujourd’hui, hésitent à se lancer ?
Ben, lancez-vous ! Quand on n’a rien à perdre on ne doit pas hésiter une seconde et au pire si on se plante, on se relève et on recommence ! Ford a déposé de mémoire 3 bilans avant de réussir… il vaut mieux essayer et se planter plutôt que de se dire Ah ! Quel regret ! J’aurais tellement voulu …

 

Partager sur