Première victoire de l’Adie dans son plaidoyer Mégaphone

Première victoire de l'Adie dans son plaidoyer pour faire entendre la voix des entrepreneurs qui n'ont pas accès au crédit bancaire.

A  l’occasion de la célébration de ses 30 ans, l’Adie, association pionnière du microcrédit en France, se félicite de l’annonce par Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, d’une série de mesures répondant aux propositions du Mégaphone, un plaidoyer pour faire entendre la voix des entrepreneurs qu’elle soutient.

Alors que les pouvoirs publics envisagent des réformes profondes quant au régime social, à l’assurance chômage et à l’accès à la formation des entrepreneurs, l’Adie entend veiller à la prise en compte des problématiques spécifiques des créateurs d’entreprise qu’elle soutient au quotidien.

Après un  échange avec des entrepreneurs financés par l’Adie venus de toute la France,  le Ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé l’intégration à son Plan d’action pour la croissance et le développement des entreprises (PACTE), d’une série de mesures issues du Mégaphone de l’Adie :

  • suppression de la limite d’âge pour les entreprises pouvant avoir accès au microcrédit,
  • incitation des banques à orienter les porteurs de projet n’ayant pas accès au crédit bancaire classique vers une solution de microcrédit…
  • suppression de l’obligation de Stage Préparatoire à l’installation,
  • suppression de l’obligation d’un compte bancaire dédié pour les plus petits micro-entrepreneurs,

« Ces mesures sont des avancées très positives pour favoriser la création et le développement des entreprises qui n’ont pas accès au crédit bancaire. » commente Frédéric Lavenir.

S’y ajoute un renforcement du soutien financier de l’État afin de favoriser sa croissance du microcrédit, à travers une augmentation progressive de la dotation du Fonds de cohésion sociale qui garantit les microcrédits : « Compte tenu de notre ambition de développement actuelle, on risquait de buter dès l’année prochaine sur une insuffisance de garantie. Donner des moyens supplémentaires est une très bonne mesure qui libère notre capacité d’octroyer plus de prêts.».

Se félicitant de cette première victoire, l’Adie n’entend cependant pas en rester là et compte faire entendre l’ensemble des mesures proposées dans le Mégaphone, à tous les niveaux de prise de décisions.

Des députés à l’Elysée, l’Adie mènera tout au long des débats autour des projets de loi qui ponctueront le printemps, des actions de plaidoyer à suivre sur #OnlAdieàlElysée et #OnlAdieauxDéputés

 

Téléchargez_le_CP_Adie_Mégaphone

Téléchargez_le_Megaphone_Adie

Téléchargez_le discours_de_Bruno_Le_Maire_aux_30_ans_de_l_Adie

 

Partager sur