Le restaurant traditionnel oriental de Sabah

Lorsque Sabah quitte la région parisienne avec ses cinq enfants à sa seule charge, elle décide de prendre un nouveau départ professionnel. Formation, montage de dossier, recherche de local et de financement, elle monte son projet pierre par pierre et ouvre son restaurant traditionnel oriental.

Sabah est mère de cinq enfants. Elle vit à Paris et connaît une situation familiale difficile. C’est pourquoi elle décide de se séparer de son époux. En 2011, elle et ses enfants alors âgés de six à vingt-et-un ans quittent la région parisienne et partent s’installer à Firminy dans la Loire, où vit l’un des frères de Sabah. Dans cet environnement plus propice, Sabah peaufine son avenir professionnel. Elle qui est passionnée par la cuisine et qui avait l’habitude, lorsqu’elle habitait en région parisienne, de cuisiner pour les évènements de son entourage et de ses voisins, décide de porter à bien son projet de restaurant traditionnel oriental.

En 2013, elle suit une formation professionnelle et réussit à obtenir son CAP cuisine un an plus tard. En parallèle, elle se fait accompagner par un cabinet comptable, recommandé par Pôle emploi, qui lui distille ses conseils et lui permet de préparer la création de son entreprise.

Voilà son projet d’entreprise dans la restauration maintenant bien ficelé. Il ne lui manque que le financement pour mettre le pied à l’étrier. C’est alors qu’elle sollicite l’Adie. Avec l’association, Sabah valide son plan prévisionnel ainsi que son plan de financement. Elle prépare également tous les documents nécessaires à son immatriculation et obtient le prêt dont elle a besoin pour démarrer.

Sabah dans son restaurant traditionnel oriental
Ce que représente son restaurant pour Sabah ? C’est l’indépendance bien sûr, et la possibilité de pouvoir faire vivre sa famille grâce à sa passion : la cuisine. Mais encore bien plus que cela, son restaurant « La Reine de Saba », c’est le moyen de concilier sa vie active et sa vie de mère. Souffrant d’importants problèmes de vue qui l’empêchent de passer son permis de conduire, Sabah est peu mobile. Elle a donc choisi le local de son restaurant dans le centre ville de Firminy, avec un appartement juste au-dessus, où elle a pu élire domicile avec ses cinq enfants à charge.
Où trouver « La Reine de Saba » à Firminy

Vous avez un projet ? Besoin de financement ?
Parlons-en !  0 969 328 110 du lundi à vendredi de 8h à 18h.
Simulez votre microcrédit avec l’Adie !

Partager sur