Interview : Valérie Rocoplan, auteur d’« Oser être la chef »

Entrepreneure à la tête du cabinet de coaching de dirigeants Talentis, Valérie Rocoplan est aussi l’auteur de l’ouvrage « Osez être la chef », un manuel de survie et de développement pour les femmes dans le milieu du travail. Elle nous livre son parcours et ses conseils pour accompagner les femmes à prendre toute leur place.

Vous êtes vous-même entrepreneure. Comment avez-vous osé vous lancer ?
Même avec un parcours comme le mien, créer sa boîte, c’est une montagne, c’est un Everest, ça n’a rien à voir avec un statut de salarié ! J’avais occupé des postes en marketing dans des grandes entreprises, managé des équipes. Mais je ne savais pas ce que c’était que d’aller au greffe et déposer des statuts, ce que c’était que de construire un bilan et un compte de résultat, ni gérer des salariés.
Alors quand un jour, deux business angels sont venus me proposer de créer ma boite, ma première réaction a été de dire « Oh la la ! créer ma boîte, je ne sais pas faire ! »
Les trois premières années, ce sont mes deux associés qui ont assuré la gestion de l’entreprise. En 2007, j’ai racheté mes parts, j’ai appris à faire un plan de trésorerie et depuis, je suis seule à bord. Cette année, Talentis fête ses 15 ans !

Quels sont les stéréotypes ou les croyances limitantes des femmes ?
Le premier
, je l’appelle le syndrome de la « chic fille » trop consciencieuse, perfectionniste qui ne sait pas gérer ses priorités, a du mal à s’affirmer, à faire des demandes, à s’imposer, à oser être juste soi-même.
Le deuxième est le complexe d’imposture. Vous savez, cette tendance à se dire « je ne suis jamais assez au niveau pour prendre ce job ou je ne me considère jamais assez prête pour me lancer  ».
Le troisième est le complexe du pouvoir. Les femmes se demandent souvent si elles ont « vraiment » envie d’être chef, si elles ont vraiment envie du pouvoir, si elles ne sont pas mieux en numéro 2, à travailler tranquillement dans leur coin, invisibles…

« Ne pensez pas trop « petit », comme si vous alliez rester auto-entrepreneur toute votre vie. Pensez comme un entrepreneur. Dès le début, envisagez la capacité de votre entreprise à se développer ! »

Valérie Rocoplan

Fondatrice de Talentis, Auteur d’ « Oser être la chef »

Quels conseils donneriez-vous aux créatrices d’entreprise ?
Résistez à la pression sociale. N’écoutez pas toutes les voix autour de vous qui vous disent que vous allez vous planter.
Ensuite, ça peut paraître trivial, mais je vous conseille de bien choisir votre compagnon, de lui dire dès le départ que vous avez de l’ambition, en insistant sur l’impact que ça aura sur l’organisation de la cellule familiale. Comme les hommes, il faut organiser votre incompétence ménagère et savoir ne pas tout faire.
Dans la gestion de votre entreprise, il faut absolument structurer votre plan de financement. Connaissez vos chiffres par cœur !
Demandez-vous si votre service est unique. C’est ce qui crée le succès. Même si on crée un énième café bagel, il est important de proposer un univers, des valeurs, un esprit différents.
Enfin, choisissez-vous un mentor qui va vous challenger sur les décisions critiques de votre entreprise.

Partager sur